Bolivie

2001

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est en Bolivie que les Andes atteignent à la fois leur plus grande largeur et les altitudes moyennes les plus élevées. Elles s’étendent sur plus de 400 km d’est en ouest et l’altitude moyenne des montagnes dépasse 3 000 m.

C’est le pays où « le possible est impossible, mais l’impossible devient possible ».

Par ces paysages parmi les plus beaux du monde, la Bolivie représente une synthèse de l’univers.

Laguna Verde au pied du Licancabour est d’une couleur unique qui change au gré de l’humeur du soleil et des nuages.

C’est ensuite le désert et ses couleurs chaudes avec des rochers taillés par le vent que l’on appelle « le désert de Salvador Dali ».

Jusqu’à Laguna Colorada, c’est une myriade de lacs entourés de volcans. Puis Laguna Colorada, dont la couleur rouge est donnée par des algues microscopiques. Les flamants roses viennent faire leurs nids dans le borax qui longe le lac.

Nous arrivons enfin au salar d’Uyuni, immense désert de sel, le plus grand du monde. La couche atteint 40m. Ici le ciel rejoint la terre et il est difficile de distinguer la ligne d’horizon. Nous allons passer la nuit à l’île du pêcheur couverte de cactus géants. Spectacle fascinant !